Le road-book d'Henry

Kechigan et sendatsu

Je reviens...

Je reviens "kechigan", celui qui a accompli dans sa totalité  le pèlerinage des 88 temples. je reviens aussi parait-il "sendatsu", guide, c'est ainsi que Yuko m'a fait la grâce de m'appeler, et même "odaishi-sama" sur le net (j'en rougis!) moi qui ne suis qu'une poussière de poussière d'étoiles. et encore. il me faudra mériter tout ça.

de plus je reviens "yaku" -sans mésaventure- parce que "dogyo-ni-nin", accompagné par le maître absolu Kukaï, Kobo Daïchi, à chaque pas.

je me retrouve ce jour devant mon bol de café et les quatre tartines grillées coutumières, et j ai perdu l'heure. perdu l'heure dans mon égarement. j'ai dormi peu, ou peut-être longtemps. serait-ce le jour, est-ce encore la nuit ? ou bien serait-ce l'heure du coucher ?

je voudrais entendre les merles et les passereaux de ma pelouse, ceux-là qui attendent patiemment les petites miettes sur la terrasse, ceux-là qui n'ont pas d'opinion ni de curiosité à mon égard, et pourtant j'entends encore le "wanigushi", le gong qui signalait ma venue aux "jizo bosatsu" les déités des voyageurs, alors que les "niou-zo", les terribles gardiens, m'eussent laissé entrer avec bienveillance dans le périmètre du temple.

aurais-je rèvé? ou bien ai-je vécu vraiment cet enrichissant henro, henro qui se confond par son mysticisme et son irrationnalité avec une aventure onirique?

je n'ai pas le don d'ubiquité - hélas- je me sens bien, ici, ce qu'on nomme  "maison", et pourtant je voudrais être encore là-bas. ainsi prêt à repartir sur ce chemin des bruits, des lumiéres, et des évènements si peu communs en ce monde que notre ami tourangeau Descartes désavouerait l'irrationnalité. n'ai-je pas cru, un jour, voir et entendre un "kami", gentille divinité mais esprit facétieux celui-ci, me poursuivre de pierre moussue en buisson complice ou arbre complaisant ? 

m'enfin Henry henro, il faut maintenant entendre raison, il y a la mission "revivre Langtang" et tes engagements de TPH "Tibétains et peuples de l'Himalaya"!

la mairie de Fondettes, sensible aux actions caritatives, m 'a fait un beau présent. Henro a droit à une double page dans le magazine de Fondettes n°6 ! on peut même le consulter sur la toile.

nos rendez-vous Ohenro "pour faire des sousse situent, localement ainsi, les:

samedi 19 novembre à 15h et 20h15 à la salle Jacques Villeret à Fondettes

jeudi 24 novembre à 15h à la Residence Bocage-Parc à  Tours

jeudi 15 décembre à 14h à Girau-Phare à Tours

et des évènements Ohenro  auront lieu en janvier à Grenoble, la ville de notre siège TPH.

je voudrais terminer ce récit (mais ne le reprendrai-je pas bientôt ?) par une jolie parole à vous offrir, parce que vous m'avez lu, et compris le sens denotre démarche caritative. celle du  très vieux poéte de 1200 ans, Sugawara no Michizane qui a composé ce poème haïku  au temple Todaiji, "tamukemaya momiji", "feuilles d érables", ces même feuilles qui m 'ont accompagné en ce bel automne nippon.

"konatabi-wanusa-mo-teriaezu-tamukeyama-momoji-no-nishiki-kamino-mani-mani"

"en ce moment, depuis que je n'ai rien offert (en ossettai), je pourrais offrir à voir le mont Tamuke. il y a, en ce lieu, des brocards de feuilles rouges, au bon plaisir des kamis"

quant à votre serviteur, henro bien morose ce jour, mais ayant peut-être approché l'insaisissable vertu, il s'est contenté de quitter ce monde étrange dans la sérénité et le silence méditatif,

et en goûtant l'une des larmes de Yumiba...

Henry, henro pour toujours


Publié à 21:29, le 8/11/2016, Shikoku
Mots clefs :


Bon Fete Mon Ami

16:39, 3/01/2017 .. Publié par Komi
Joyeux Annee Mon Cher Ami!!!

{ Page précédente } { Page 2 sur 112 } { Page suivante }

Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums

Où suis-je actuellement ?



Rubriques


Derniers articles

Shikoku-sur-Loire
Kechigan et sendatsu
au temple, 17/08/2009 un ex-voto touchant
festival Chosa à Kanonji
copains henro d'abord!

Sites favoris


Amis